Immobilier Genève : Acheter un immeuble à Genève

L’immobilier de standing helvétique profite des anxiétés relativement à la conjoncture et à la crise européenne.

Taux de change carrément bas, prix en dégringolade de 40 à 26 % en cinq ans dans le Genevois et aux alentours, les agents immobiliers sont tous d’accord : c’est le moment d’investir.

Compte tenu de la difficulté immobilière, de la revalorisation des montants immobiliers et de la progression des demandes d’emprunts, les Romands devraient-ils se porter acquéreurs d’un logement en ce moment ?

Le terrain immobilier en crise

Le coeur de ville semble très demandé. Le mètre carré en collectif varie de 3.730 à 7.400 Francs, voire d’avantage pour les maisons de haut rang plutôt bien placés. Lausanne, Genthod ou également les alentours du lac connaissent approximativement le même intérêt. Les constructions classiques représentent de 765.000 à 846.000 CHF l’unité. Les larges constructions peuvent se monter à 630.000 CHF.

Les montants des charges des loyers ont été élevés largement moins vite que la conjoncture l’an dernier, d’après une enquête de l’immobilier de Genève. Ils ont néanmoins fréquemment déprécié lors des remaniements d’habitants, alors que les fréquences de vacations des appartements s’est allongée.

, ,

Les commentaires sont fermés.

Bennettjrjb |
Deoritavil |
Bertrandbeaudichon |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Wahibahmiah
| Josephwgmn
| Savvy Insights